Your Shopping Cart

It appears that your cart is currently empty!

CONTINUE SHOPPING

Beauties Talks Hispanic Culture With : Melissa-Zoraya Corvalan Cifuentes

Salut! Mon nom est Verena Garcia. Je suis spécialiste de la peau au Beauties Lab à Montréal et je suis née La Havane, Cuba. Récemment, j'ai eu envie de passer le micro à des femmes de la communauté hispanique afin de mettre en lumière leur relation à la beauté à travers leur culture. Le mois de l'héritage hispanique est donc le moment parfait pour partager ces connaissances. Pssst : Alexandre Vasquez, photographe chilien basé à Montréal, s'est joint à moi pour capturer nos sujets.   MELISSA-ZORAYA CORVALAN CIFUENTES   Crédit photo : Alexandre Vasquez Ça ne prend pas plus qu’un bref échange de mots pour te sentir instantanément à l’aise avec Melissa-Zoraya (Melissa for short). C’est une personne débordant d’énergie douce et de gentillesse. Elle est maman d’un bébé frenchie nommé Juniper et grande fan de toast à l’avocat. Chilienne d’origine et native de Montréal, elle est la plus jeune de 3 filles.  1. Parle-moi de ta relation avec la beauté. « Elle est en constante évolution. » Melissa m'explique qu'elle vit dans l’ambivalence; elle n’hésite pas à porter attention à la beauté externe ou a complètement la négliger. « J’ai l’impression qu’on a des préjugés envers les gens qui prennent soin d’eux. On a tendance à porter jugement et dire que ces personnes-là sont superficielles alors que c’est loin d’être vrai. Ce n'est pas parce qu’on se soucie de notre beauté qu’on n’a rien d’autre à faire. » Comme plusieurs, elle vise toujours à trouver un équilibre dans tout ça.  «J’aime le skincare justement parce que c’est une façon pour moi de prendre soin de moi-même et la santé de ma peau, tout en prenant du temps pour moi.» 2. As-tu des souvenirs d’enfance reliés à la beauté? « Ma mère ne m’a jamais vraiment parlé de beauté. J'ai souvenir qu'elle se mettait du rouge à lèvres à l'occasion. Jamais de fond de teint ni de mascara. Toujours sa même teinte rosée sheer. Je savais qu’on allait à un événement spécial lorsqu'elle en portait. » 3. Quel membre de ta famille t’a appris le truc dont tu te rappelleras toute ta vie? Quel est-il? Sans hésitation, ma maman. Elle m'a appris la beauté intérieure. Elles et mes soeurs m'ont toujours dit que lorsque tu as confiance en toi, ça paraît, peu importe où tu es, ou avec qui tu es. C’est un conseil qui est toujours resté avec moi. Melissa pense que même si on ne se trouve pas nécessairement à l’image de ce qu’on aimerait être, on a tous une beauté innée que les autres perçoivent.  4. Comment ta culture a-t-elle influencé la façon dont tu vois la beauté? « Dans l’occident, on commence à voir plus de diversité.» Quand elle grandissait, elle ne voyait que des personnes blanches grandes et minces, des beautés féminines traditionnelles. En 2019, seulement 5.3% de Latinx représentent les meilleurs acteurs récurrents dans les séries de télévision et 4.6% dans les films. Imagine il y a 20 ans!  «Je ne pourrai évidemment jamais ressembler à ça. Mais ce que les femmes autour de moi m’ont appris, c’est qu’on peut mettre en valeur les traits à nous.»  Elle réalise qu’elle ne ressent pas le besoin de se conformer à ce qu’elle a longtemps été habituée de voir dans les médias.  5. Trouves-tu que les Latinx sont bien représentés dans l’industrie de la beauté? Pourquoi? «Non, pas assez. Sinon ça voudrait dire qu’on en voit souvent et partout, ce qui n’est clairement pas le cas.» Selon le Hollywood Diversity Report, c’est le groupe ethnique le moins présent dans l’industrie. « Dans la culture populaire, c'est encore très stéréotypé. Même dans les pays latins, on est très différents. Je sens que ça manque de représentation pour pouvoir montrer la diversité qu’il y a à l'intérieur de notre communauté. » 6. Quel est ton rituel beauté préféré? « Ma routine du soir. Simplement me laver le visage et mettre mes produits c’est devenu mon me time. Pas de cellulaire, les lumières tamisées.» Elle prend ce temps pour réfléchir ou au contraire, arrêter de penser tout court. « Me concentrer sur le moment me fait vraiment du bien. »   Merci à Melissa pour sa générosité. :)