Your Shopping Cart

It appears that your cart is currently empty!

CONTINUE SHOPPING

Beauties Talks Beauty avec Léa Bégin

by BEAUTIES TEAM |

J'ai rencontré Léa il y a quelques années par le biais du travail et nous avons bond de façon assez naturelle. Je dirais qu'elle est aussi authentique et ouverte en vraie qu’elle l’est en ligne. Elle est d’une grande écoute et nous avons approfondi de nombreux sujets pendant nos moments ensemble - plus souvent qu’autrement sur le pink couch du Beauties Lab. Léa est une avocate de la beauté naturelle, autant dans les looks qu’elle crée que par le biais de son projet de coeur, Beauties.

 

lea begin, beauties, self love, self care, natural beauty, curated, beauty talk, makeup,

Photo : Marianne Caron

 

Un projet qui te rend fière

Beauties. Du blogue à la boutique, la communauté à mes collabo en passant par mon équipe en or... J’ai tellement appris dans les 3 dernières années. J'apprends tous les jours. Je peux dire que je suis officiellement sur mon X et c'est vraiment stimulant. Un grand sentiment de reconnaissance m’envahit chaque jour. Ça dure quelques minutes, ça me fait le plus grand bien. Je respire profondément et je remercie chaque élément dans ma vie qui me permet d'exercer un métier que j’aime.

Beauty talk, lea begin, marianne caron, self care, skin care, self love, makeup, hair, beauties, montreal, holistic beauty, health

Ta relation à la beauté 

Quand j’étais au primaire, j’étais beaucoup trop grande pour mon âge, j’étais la seule qui avait des boutons et ma mère m’habillait avec les anciens vêtements de mon grand frère. Mes amies étaient toutes de grandeur moyenne, s’habillaient chez Jacob junior et avaient la peau lisse comme des fesses de bébé. Et des chums.

Ma tante est maquilleuse à New York et malgré mon look super tom boy, elle a décidé à un certain moment de ma vie (début de ma crise d’adolescence qui a duré une quinzaine d’années) de m’envoyer des boîtes par la poste. Ces boîtes contenaient des produits MAC, Chanel, Guerlain, Armani. Je ne savais même pas c’était quoi Chanel, mais j’ai laissé un peu de côté le ballon-chasseur pour commencer à jouer avec les textures et les couleurs des produits. Les mascaras turquoise et les encres à lèvres framboise. Je m'enfermais des journées entières en écoutant Janet Jackson, No Doubt, Coolio et Blink 182. J’avais 13 ans et le maquillage était devenu une façon de m’exprimer. Je mélangeais tout ensemble; aucune règle n’existait dans ma chambre ni sur mon visage. J’ai tellement eu de fun et en plus, ma mère préférait ça que je me mette à lui parler de tatouage.

Puis, grâce aux magazines, aux mini émissions de Lise Watier (#TBT) et à l’apparition de Britney Spears dans les années 2000, j’ai malheureusement compris ce qu’on était censées cacher et ce qu’on devait mettre en valeur. Une peau uniforme, des grands yeux en amande, des sourcils symétriques et des longs cils noirs. J’avais tous les produits qu’il fallait alors… J’ai opéré la magie. Je me suis maquillée pour aller à l’école et le regard des autres à changé. Je me suis mis une pression dans mon propre regard envers moi-même et aussi au travers de celui des autres. Personne ne m’a demandé de le faire, j’ai pris la décision par moi-même, mais j’ai fortement été influencée par les magazines et les vedettes dans les films de jeunes ados branchés en Californie. Manque de maturité et d’expérience.

Je n’ai plus jamais rien fait sans être maquillée sauf dormir (pis encore là…). Journée à la plage avec les copines? Mascara waterproof. Planche à neige avec la famille? Fond de teint et sourcils dessinés. Et ma mère, chaque matin, me scrutait et me demandait d’en enlever un peu. Je n'en faisais qu’à ma tête. Je ne me trouvais pas belle sans maquillage.

Puis, après le Cégep, j’ai commencé à travailler chez MAC. On en mettait 4 pouces d’épais et on se faisait des retouches entre nous à chaque 45 minutes. Ça m’est arrivé de pleurer en me démaquillant le soir. T’enlèves ton masque pour te coucher et même si ton chum te dit qu'il te trouve plus belle au naturel... Tu en doutes royalement.

Quand j’ai quitté MAC Cosmétiques pour me lancer à mon compte, ça a été comme une délivrance. J’ai opté pour un fond de teint plus léger puis j’en ai seulement appliqué un jour sur deux. Puis un jour sur quatre. J’ai arrêté de me battre contre mes défauts et j’ai décidé de me battre contre les démons dans ma tête. J’avais un copain qui m’aimait beaucoup et qui m’a redonné confiance en moi. J’ai réalisé que je ne faisais pas peur à personne à l’épicerie si je n’avais pas de mascara. J’ai redescendu les attentes. J'ai même mis des photos de moi sans maquillage dans les premiers articles de blogue que j’ai écrit pour Ton Petit Look. Ça semble peut-être anodin pour vous, mais pour moi c'était un méchant grand pas.

Avec du recul, j’ai compris pourquoi ma relation à la beauté comprend une approche si subtile. Pourquoi je ne suis pas une makeup junkie comme d’autres maquilleurs. Pourquoi je ne veux pas qu’on remarque mon travail, mais bien le sujet que je maquille. Pourquoi je travaille en transparence, pourquoi je ne me maquille si peu. C’est que je ne voudrais jamais créer de complexe aux gens que je maquille. Ma mission est de ramener le plaisir, l’intuition et l’efficacité dans un rituel beauté simple.

Vous adorez vous maquiller? Tant mieux. Vous détestez ça? Tant mieux aussi! Faites ce qui vous tente, mais faites-le pour vous et faites-le intelligemment. Ne mettez pas les barres trop hautes… La société s’en occupe déjà pour vous. Est-ce que vous le faites parce que ça vous fait sentir bien, parce que vous aimez l’idée du rituel, parce que ça vous permet de vous démarquer ou parce qu’il ne faudrait surtout pas que quelqu’un vous croise sans cache-cernes au dépanneur au risque de le traumatiser à vie? Ce sont des questions qu’on peut se poser soi-même. Après… You do you.

Beauty talk, lea begin, marianne caron, self care, skin care, self love, makeup, hair, beauties, montreal, holistic beauty, health

Skin care / Corps 

 J’aime me faire TOUCHER! J’aime tous les soins corporels. Massage, enveloppement, exfoliant, bring it on!!

En ce moment, j’utilise le savon Epic Blend à l’avocat. Je l’aime, car il n’est pas asséchant et ces temps-ci je cours partout; pas toujours le temps d'hydrater mon corps! Sinon j’essaie de ne pas prendre mes douches trop chaudes et j’hydrate ma peau avec la crème de Epic Blend au coconut & citron. C’est une compagnie canadienne qui nous offre des produits corporels naturels qui sentent le rêve! Parlant crème : je suis la queen des crèmes à mains, car ma jointure de la main droite est toujours craquelée: j’arrache un peu ma peau, je suis coupable. C’est un mauvais réflexe quand je suis stressée. Mon nouvel onguent Egyptian Magic me sauve la vie.

Avant de prendre un bain, je masse mon corps avec l’huile de Wild Grace ou SELV. Finalement, j’aime me faire faire des manucures et pédicures une fois de temps en temps. Je vais chez The Ten Spot pour leur efficacité, propreté et professionnalisme. Ils sont à côté de chez moi. Mais si je vais sur le plateau, Primerose est mon premier choix, car ils ont des vernis Butter London et que la propriétaire Alexandra est une vraie soie!


Skin care visage & Maquillage 

Ceux qui me connaissent savent que je suis toujours un peu pressée parce que je m’en mets un peu trop sur les épaules. Je suis donc miss efficacité. Ce qui ne m’empêche pas de vouloir prendre du temps pour moi et pratiquer certains rituels. Mon maquillage se fait en 4 minutes, c’est le “Signature Beauties” que j’enseigne au Beauties Lab. Tout en fraîcheur et légèreté.

Étapes de soin de peau : Je nettoie avec le nettoyant d’argile d’Étymologie et mes cotons d'Éco Tao. J’applique la lotion tonique StarGirl de Blume, le sérum probiotiques vitamine C d’Étymologie, ma crème contour des yeux de Grown et ma crème sur mesure Omy. 

Une fois ma peau bien hydratée, j’applique l’embelisseur de teint de Vapour puis une crème teintée avec protection solaire de COOLA. J’en mets un peu partout avec un gros pinceau à poudre, en poils synthétiques. Ensuite, ce que le fond de teint n’a pas caché, je le dissimule avec mon correcteur DALISH. Une fois mon teint unifié, c’est mon étape préférée : LE FARD À JOUES. Grande grande fana de blush ici! J’aime le blush minéral de Lily Lolo, juste assez brillant, que j'applique sur mes pommettes et mes paupières. Ensuite, un peu d’éclat avec mon illuminateur de NOTO. Je brosse mes sourcils vers le haut et en fonction de mon feeling, je dessine mes sourcils avec de la poudre et un pinceau biseauté ou simplement un mascara à sourcils châtain. Je recourbe mes cils et souvent je ne mets plus de mascara, car je suis trop paresseuse et fatiguée pour l’enlever rendu au soir! #grandma

Je ne pars jamais sans mon hydratant teinté avec peptides de Grown Alchemist, qui se veut un soin anti-âge pour les lèvres. Et le soir j’ai TOUJOURS un gloss de Lily Lolo et un rouge à lèvres de Cupid&Psyche au cas ou... #GirlAboutTown

 

Cheveux 

Je suis très low maintenance. Je brosse mes cheveux avec la wet brush de John Masters Organics, mais je sèche mes cheveux une dizaine de fois par année seulement. J’utilise le shampoing et revitalisant de The Hair Routine. Psst : LEURS MASQUES QUI SONT TO DIE FOR.

Shampoing sec une fois de temps en temps, lait hydratant rose et abricot de John Masters Organics et huile en vaporisateur de Salt By HendrixRésultat? Mes cheveux poussent comme de la mauvaise herbe et ils sont brillants AF.

Beauty talk, lea begin, marianne caron, self care, skin care, self love, makeup, hair, beauties, montreal, holistic beauty, health

 

 

 

Santé 

J’ai un penchant pour une approche holistique que la médecine classique ne m’offre pas. Je suis attirée par la médecine traditionnelle chinoise, la naturopathie, l’acupuncture, l’ostéopathie, la massothérapie. J’incorpore le jus de céleri ou autre le matin et j’essaie d’allonger le nombre d’heures entre la fin de mon souper la veille et mon déjeuner le matin afin que mon corps ne perde pas son énergie à toujours être en train de digérer.

Récemment, j’ai fait un burn out. J’essaie donc de mieux prendre soin de moi avec des choses simples; m’assurer de prendre le temps de manger 3 repas, dont un déjeuner santé, prendre le temps de me cuisiner quelques repas d’avance pour mes lunchs la semaine, passer du temps en nature, me faire masser… J’ai travaillé 7 jours semaine pendant un petit bout lorsque j’ai mis sur pieds la boutique. Maintenant je prends mon dimanche off et j’ajoute aussi tranquillement mon lundi après-midi pour faire quelque chose que j’aime comme écouter un documentaire dans mes couvertes, faire de la lecture ou aller marcher en montagne. Je suis quelqu’un qui aime se promener de gauche à droite; j’aime mon jus vert et j’aime ma margarita. J’aime m’entraîner 3-4 fois semaine et j’aime la poutine. J’ai besoin de la ville et j’ai besoin de la nature. Je crois qu’on doit se laisser le droit de naviguer là où on veut, tant qu’on le fait en pleine conscience et qu’on revient toujours vers ce qui nous fait sentir vraiment bien. 

Bref, j’ai besoin de bouger pour ma santé physique et mentale. J’adore m’entraîner au Bcycle pour le spinning et les cours de barre, le MTL Pilates, le ski de fond, le vélo, le kayak et j’ai récemment renoué avec l’amour de ma vie, la danse.


Fragrances 

Les dernières années, j’aimais porter Untitled de Maison Margiela. Ensuite, wood sage and sea salt de Jo Malone. Récemment, j’ai adoré Bal d’Afrique de Byredo. Mais mon coeur va aux fragrances de Dana El Masri, fondatrice de Jazmin Saraï. Parfums unisexes, sans conservateurs, faits à Montréal avec ingrédients de qualité et d’origine éthique. J’ai choisi Neon Graffiti pour l’été, mais Otis&me me fait déjà de l’oeil pour l’automne-hiver 2020... Marianne a écrit un article sur elle et un autre sur sa compagnie. C’est d’ailleurs Dana que j’ai choisie pour créer la fragrance que tu peux sentir lorsque tu viens chez Beauties. Le processus de création d’une odeur est une des choses les plus excitantes que j’ai faite de ma vie. Pescara sortira au mois d’août, en une première déclinaison qui se veut un hybride entre un spray d’ambiance et une eau de toilette légère qu’on peut mettre sur soi, sur ses vêtements et cheveux. Quatre des fragrances de Jazmin Sarai sont disponibles au Beauties Lab et j'en suis très fière.

Beauty talk, lea begin, marianne caron, self care, skin care, self love, makeup, hair, beauties, montreal, holistic beauty, health

 

Comments (0)

Leave a comment