Your Shopping Cart

It appears that your cart is currently empty!

CONTINUE SHOPPING

L'ABC pour les Frisé(e)s

by BEAUTIES TEAM |

 Ma crinière, je l’aime d’amour, mais don’t be fooled, s’il s’agit bel et bien d’une histoire d’amour, je t’assure, ce ne fut PAS un coup de foudre! Mes cheveux, j’ai appris à les aimer certes, mais pour ce faire, il m’a fallu tout d’abord apprendre à les connaître. Prendre soin de ses boucles relève d’un art. Je ne prétends pas détenir la science, loin de là! Cependant, ayant « transitionné» * des cheveux aplatis aux boucles naturelles, il y a près de 3 ans, je crois avoir appris quelques trucs et astuces qui, ne sait-on jamais, pourraient enrichir ta routine capillaire de belle frisée!

 Crédit: Pascal Guzzo

 

5 trucs magiques

 

1. Apprendre à connaître ses cheveux

Ça sonne banal, je sais! Mais ça peut faire un monde de différence. Sais-tu quel est ton type de cheveux? Voici un petit guide pour t’aider (https://www.allure.com/gallery/curl-hair-type-guide). Moi, par exemple, j’ai un cheveu de type 3C lequel se caractérise par une boucle en forme de tire-bouchon du diamètre d’un stylo. De nature assez sèche, ce type de boucle a tendance à frisoter et boit littéralement les soins qu’on leur applique. Et savais-tu qu’on peut retrouver plusieurs types de boucles dans une même chevelure?

 

Crédit: https://www.glamour.com/story/curly-hair-curl-type-chart?mbid=social_pinterest

Un autre facteur pouvant t’aiguiller c’est l’indice de porosité de tes cheveux. La porosité, c’est la capacité de tes cheveux à absorber l’hydratation. Une faible porosité signifie que les cuticules sont bien fermées. Ce faisant, les cheveux respirent mal et manquent souvent d’hydratation. De l’autre côté du spectre, on retrouve les cheveux à porosité élevée où les cuticules étant trop ouvertes, ils absorbent rapidement l’hydratation et la laisse tout aussi rapidement partir. Dans tous les cas, des traitements différents s’imposent. C’est pour ça que je t’invite à faire un test pour savoir où tu te situes!

Crédit: https://www.nappyboucles.fr/smartblog/17_Quel-est-la-porosit%C3%A9-de-vos-cheveux-et-les-so.html

Ultimement, apprendre à connaitre ses cheveux, ça prend du temps. Sois patient(e)! La bonne vieille technique essai-erreur demeure à ce jour la plus concluante. Et finalement, n’hésite pas à parler de ton hair-situation à tes ami(e)s frisé(e)s. On forme une réelle communauté où il faut justement favoriser le partage de connaissance! Perso, mes DM sont toujours ouverts si tu as des questions. ;)

2. La chaleur, une ennemie?

OUI. WÈ. YES. SI. JA. Aussi simple que ça. De mon expérience personnelle, la chaleur des séchoirs, des fers plats et des fers à friser sont l’un des principaux facteurs des boucles « brisées », qui ne frisent plus ou qui frisent l’anarchie, incontrôlables! Premièrement, il faut comprendre qu’un seul coup de fer plat à une température trop élevée peut être suffisant pour brûler ton cheveu et ainsi changer ad vitam aeternam la forme de ta boucle – j’ai appris à la dure. Deuxièmement, il faut savoir que plus tu portes tes cheveux frisés, plus ils feront de belles boucles serrées. Inversement, plus tu les aplatis, plus ils auront de la difficulté à retrouver leur rebond naturel. Il faut donc « entraîner » tes boucles à boucler! Et éviter la chaleur est un excellent début pour ce faire.

 3. Astuces pour démêler

On va se le dire, démêler nos cheveux c’est… pénible. Il n’en demeure pas moins que c’est une étape super importante qu’il faut faire avec soin et attention. Le truc c’est de démêler en commençant toujours vers le bas. Ainsi on se défait des nœuds au fur et à mesure au lieu de tous les accumuler au bas de nos cheveux.

Pour ma part, le démêlage se fait en deux étapes. (1) Avant de rentrer dans la douche je finger detangle - dans la mesure du possible. Ça prévient la perte de cheveux lors de l’étape 2.  (2) Je démêle ensuite mes cheveux dans la douche à l’étape du revitalisant à l’aide d’une brosse style « Tangle Teezer ».

Le Tangle Teezer

Crédit: https://baraboucle.com/collections/boucleme

4. Silk & Pineapple

Au coucher, favoriser la coiffure du pineapple : il suffit d’attacher les cheveux avec un gros élastique ou un foulard en soie au haut de la tête. Cette coiffure permet de conserver la forme des boucles, d’éviter les frisottis en plus de garder le volume presque intact. Un oreiller en soie est aussi un gros plus comme il ne dérobe pas tes cheveux de leur hydratation contrairement aux taies en coton qui absorbent les huiles naturelles de tes cheveux.  

Le Pineapple
Crédit: https://www.theodysseyonline.com/tips-styling-curly-hair-breeze

5. Scalp heureux = cheveux heureux

Le cuir chevelu humain est composé de 230 terminaisons nerveuses par pouce carré. C’est l’une des parties les plus sensibles de notre peau ! Préoccupés par nos belles boucles, c’est facile d’oublier qu’à la base se retrouve ce précieux allié. Comment en prendre soin? Voici quelques pistes :

  • Les douches trop chaudes sont à proscrire lorsque tu laves tes cheveux, car elles perturbent le pH de ton scalp, assèches la peau, causes une perte de protéine dans le cheveu et j’en passe! OMG. Je sais.
  • Éviter de laver ses cheveux trop souvent pour éviter de dépouiller le scalp de ses huiles naturelles.
  • Effectuer des massages réguliers pour favoriser une bonne circulation du sang.
  • Protéger son scalp au même titre que l’on protège la peau de son visage. Ceci implique notamment d’éviter les produits chimiques durs et les rayons UV.

6. Truc d'extra

La compagnie Québécoise The Hair Routine s'inspire de la culture du Brésil et nous présentent des masques capillaires EXTRAORDINAIRES! Le masque Moisture est le meilleur ami des cheveux frisés. Never enough water for the curly curls! 

Et pour finir : voici une petite vidéo où je t’explique ma routine capillaire pour réaliser mon afro. Tu y trouveras aussi une démonstration de la technique du finger coiling pour mieux définir tes boucles.

 

Crédit: Pascal Guzzo
Vous pouvez retrouver les produits utilisés ici!

N.B. La première journée après mon lavage j'utilise le Curl Butter comme illustré dans la vidéo. Par ailleurs, pour rafraîchir mes boucles les jours subséquents, j'utilise généralement le Daily Curl Booster

* En référence au terme anglophone «transitioning » qui témoigne de la transition capillaire d’une chevelure altérée (par des permanentes, défrisants ou encore par une utilisation assidue de la chaleur, à une chevelure dite naturelle.) 

 

 

 

 

Comments (0)

Leave a comment