Your Shopping Cart

It appears that your cart is currently empty!

CONTINUE SHOPPING

Beauties Talks Beauty With Ella

by BEAUTIES TEAM |

Les événements de la dernière année nous ont fait prendre conscience de plusieurs mouvements sociaux, mais également de la nécessité d'encourager nos commerçants et artisans locaux. #supportyourlocalbusinesses

C’est la motivation derrière le projet de cœur de Léa Daigle Tassone, also known as Ella, fondatrice de Wearning.  La mission de son projet est d'augmenter les prises de conscience face aux enjeux du milieu de la mode, notamment diminuer le fast fashion. C’est une philosophie de pensée écoresponsable exprimée par un style vestimentaire qui se veut durable. Warning + wearing = Wearning.  J'ai beaucoup d'admiration pour les femmes entrepreneurs qui m'entourent, créatrices de leur parcours si différents et si importants à la fois. J’avais envie de m’entretenir avec Ella pour discuter de son projet et par le fait même connaître ses coups de cœur beauté.  En espérant que ma rencontre avec elle vous inspire à prendre des actions considérables et similaires en 2021. #goal 

Beauty Talk Léa Daigle  

Photo : Ariane Poulin / @arianepoulin

 

Quelques mots sur ton projet 

Ça a débuté par un blogue, l’idée était de présenter des garde-robes minimalistes de la communauté montréalaise afin de motiver les gens à en développer une durable à leur image. J’ai toujours eu cet intérêt de fouiner dans la garde-robe de mes amis, maintenant je diffuse les plus intéressantes de Montréal pour inspirer les lecteurs. La pandémie m'a fait me questionner face aux actions concrètes que je pourrais prendre pour supporter davantage les designers locaux et aider les gens à développer une garde-robe éthique. Ce qui m'a donné l'idée de mon premier produit, en collaboration avec Sisterhood et Aleur, The Ethical Supporter Starter Pack. Un Wearning bundle qui offre trois accessoires uniques faits à Montréal.

En faisant l’achat de ce bundle, on encourage trois compagnies montréalaises éthiques, on découvre et collectionne des items exclusifs de deux designers locaux et on encourage trois femmes entrepreneurs. Je voulais créer le parfait all in one bundle pour faciliter la bonne action. C’est important pour moi d’avoir des valeurs éthiques et écologiques dans tous les aspects de ma vie. Ce que j’aime avec Wearning, c’est que je suis libre de faire divers projets en lien avec ma mission, que ce soit offrir des conseils pour développer des garde-robes éthiques ou faire de la création de produits écoresponsables.

Je suis passionnée par les vêtements, j’adore collectionner des pièces durables et créer des ensembles qui reflètent ma personnalité. C’est important pour moi qu’un outfit soit à la fois pratique et expressif. Chaque morceau a son histoire et c’est important de ne pas négliger l’habillement quotidien. Se vêtir est un besoin primaire et je veux inspirer les gens à penser et à faire comme moi pour diminuer la surconsommation et la surproduction.

 Beauty Talk Léa Daigle

 « J’ai toujours eu cet intérêt de fouiner dans la garde-robe de mes amis, maintenant je diffuse les plus intéressantes de Montréal pour inspirer les lecteurs. »

 

As-tu des trucs simples pour un mode de vie plus durable, en lien avec la mode ?

Premièrement, je dirais qu’il faut de la patience et y aller un morceau à la fois. Ce n’est pas tout le monde qui a le budget de s’offrir de nouvelles pièces de designers chaque saison. Ça m’a pris des années pour développer la garde-robe que j’ai actuellement. Si tu n'a pas le budget, tu y va progressivement. J’ai commencé par faire un gros ménage de ma garde-robe en donnant ou en vendant ce que je ne désirais plus. Déjà, avoir moins d’options enlève le sentiment d’être submergé.

Ensuite, j’ai tranquillement fait des achats de pièces basiques de qualité provenant de compagnies éthiques. C’est important d’avoir des chandails à manches courtes et à manches longues dans des couleurs passe-partout, tels que noir, blanc et gris. Ces essentiels sont durables et on ne se lasse pas. Aussi, avoir un bon jeans bleu et noir est pratique. Si vous ne savez pas quoi mettre, un jeans et un chandail blanc vont toujours faire l’affaire, on ajoute simplement des accessoires qui s’agencent à notre humeur. Pour ajouter un peu de personnalité à ma garde-robe, à moindre prix, je vais en friperie. C’est abordable et on trouve beaucoup de vêtements de qualité. Et quand le budget me le permet, je m’offre une pièce d’un designer local ou une trouvaille vintage. Ça arrive deux à trois fois par année, ça dépend de mes coups de cœur, des nouvelles collections et des entrepreneurs que j’ai envie d’encourager personnellement. C’est beaucoup plus simple de m’habiller et je me fiche de porter les mêmes choses souvent quand  c'est de bonne qualité. J’adore les uniformes et je trouve que lorsqu’un outfit reflète bien ta personnalité, pourquoi le porter qu’une seule fois ? Je suis fière d’avoir une garde-robe à mon image qui représente les valeurs que je supporte, de cette façon elle va me satisfaire plus longtemps et je diminue les enjeux du fast fashion.

Quels sont tes projets pour l’année à venir ? 

Je travaille présentement sur un deuxième bundle qui sortira aux alentours du printemps 2021. Aussi, il y a maintenant la possibilité d’acheter les items du premier bundle individuellement ou en duo (pour un prix réduit). De plus, j’ai commencé à utiliser la plateforme pour vendre des vêtements de ma garde-robe qui ne me servent plus, ceux qui sont encore de bonne qualité, qui sont vintage, pratiques et/ou originaux ou qui m’ont coûté plus cher.

L’argent amassé est réinvesti directement dans la compagnie. J’utilise ma plateforme à son plein potentiel pour encourager la mode durable et l’économie circulaire. Pour tout le mois de février, je vais donner une part de mes ventes à un organisme à but non lucratif - Bien avec Mon Corps. Un organisme qui aide les jeunes à se sentir mieux dans leur corps et développer une meilleure confiance. C’est important pour moi de redonner que ce soit pour les designers locaux, les compagnies éthiques, ma communauté ou la société en général.

 Beauty Talk Léa Daigle

Ta relation à la beauté 

Je n’ai pas la meilleure estime de moi, je pense qu’on a tous au moins un à trois trucs qui nous rendent parfois inconfortables dans notre peau. La beauté est relative à chacun, pour moi, je trouve que les gens les plus beaux sont les gens qui semblent heureux. Je travaille donc sur mon bien-être et à sourire le plus souvent possible. Je suis humaine tout de même, j’ai des échappés par moment, mais je me reprends en main et je redécouvre ma beauté. Elle change à travers les années et c’est beau à voir. J’adore vieillir et je prends soin de moi du mieux que je peux.

 Beauty Talk Léa Daigle

Skin care, visage et corps 

Je suis fan de skincare depuis que je suis toute petite. Mon premier nettoyant a été la mousse nettoyante d’Aveeno et la crème de Nivea. Aujourd’hui, je suis heureuse d’avoir découvert une variété de produits de qualité fait à Montréal par des femmes entrepreneurs d’ici.  Mon nettoyant du moment est le Noto Nettoyant Multi usage de Noto. Je n’utilise pas de tonique mais j’aime beaucoup la Brume Eau d'aquifère minérale canadienne d’Omy. J’utilise ensuite le sérum hydratant d'Étymologie, puis le soin pour les yeux Under eye oil Eye Babe Salt by Hendrix et je termine avec la crème de jour Hydra repair de Grown Alchemist. J’aime beaucoup l’huile Multi Use de Alper Oils pour protéger ma peau du froid, comme j’ai la peau sensible aux changements climatiques. Ma peau adore tout ce qui est huile, que ce soit un nettoyant ou un hydratant. Une étape importante dans ma routine que je néglige jamais, est le massage! Je le fais manuellement ou avec un outil comme le jade roller ou le Minēra (c'est aussi pourquoi il est toujours nécessaire d’avoir une huile dans mes soins de peau). Je termine avec mon écran solaire, les gouttes 360 de Coola,  également bon pour contrer les effets négatifs de la lumière bleue et la dernière étape est mon baume à lèvres, Egyptian Magic, que j’utilise aussi pour mes mains. 

Pour ce qui est du corps, je ne fais pas grand chose. J’ai une dry brush pour de temps et temps et je me crème régulièrement. J'ai récemment changé mon déodorant pour le Nala, que j’adore. J’aime beaucoup les masques, en ce moment j’utilise le masque purifiant d’Étymologie et le masque d’acide hyaluronique hydratant de Salt by Hendrix.  

Extra : Une fois par mois, je fais un soin quick fix avec Verena au Beauties Lab. Ma résolution pour 2021 est d’en faire un à chaque trois semaines (quand les services vont recommencer), ça change tellement ma peau, et c’est un bon moment de détente pour moi. 

Beauty Talk Léa Daigle

Maquillage 

J’ai un look très  « Beauties » — super naturel. 

J’accentue les facettes de mon visage qui me plaisent. Je vais appliquer du mascara à sourcils, j’utilise le clear Boy Brow de Glossier, pour bien les définir et un peu de bronzer pour structurer mon visage. Je ne me maquille pas au quotidien, seulement si je dois rencontrer des clients ou si j’ai une soirée importante. Je mets très rarement du mascara, je fais juste me recourber les cils pour éveiller mon regard et le tour est joué. Sinon j’utilise le Vapour. Si je veux me créer un look plus extraverti, le cat eye me représente bien. Je vais m’amuser à maquiller mes yeux pour ajouter une profondeur à mon regard.  J’adore le Pro Tip liquid liner  de Glossier. Vu que je me recourbe souvent les cils,  ils deviennent plus fragiles et cassant. J'utilise donc le sérum pour les cils Lash Food du Beauties Lab. Ça donne de la force et de la longueur à mes cils, yeah! 

Beauty Talk Léa

Soins des cheveux 

Je prends très peu soin de mes cheveux. Je ne les teins pas, ne les sèche pas au séchoir, n'utilise pas le fer à lisser. Ils sont lisses et faciles à gérer naturellement. Quand je vois qu’il devient plus sec par moment, j’utilise le masque hydratant de The Hair Routine et je reprends le contrôle de ma crinière. L’hiver, il y a beaucoup de statique, j’applique donc une huile sur les pointes pour éviter les frisottis. 

Santé, ce que tu fais pour garder un esprit sain dans un corps sain

Je fais attention à ma consommation d’eau, j’essaie de boire mon 2L par jour minimum.  Je ne prends pas de suppléments ni de vitamines. J’ai essayé beaucoup de choses dans le passé pour m’aider avec certaines problématiques rencontrées, mais je manque souvent de discipline donc c’est une habitude à prendre. Pour m’aider avec l’anxiété, je pratique la respirations consciente et je prends le temps de m’étirer matin et soir. J’aime prendre des bains chauds avec l’huile Citrus d’Alper Oils pour me relaxer et mon chien Balto m’aide beaucoup aussi ! 

Beauty Talk Léa

Fragrances

Je n’ai pas de parfum en ce moment. Je suis encore à la recherche de mon parfum idéal qui me représente bien. Ce que je sais, c’est que si j’en avais un, il aurait une douce odeur boisée de style unisexe. J’aime beaucoup les huiles parfumées, comme celle de Noto, Rooted Body & Hair.

Note de la rédaction : La séance photo a été faite dans le respect des règles sanitaires notamment le port du masque et la distanciation.  

 




Marianne Caron
 

Comments (0)

Leave a comment